Service Tourisme

Tourisme et Intercommunalité

Assurant plus de 6% du P.I.B. national, ce qui représente le poids des secteurs aéonautique et automobile réunis, le tourisme ne cesse de s’affirmer en tant que puissant levier de développement local, capable de se décliner sous de multiples formes et de se combiner avec de nombreuses compétences communautaires. (Développement économique, aménagement du territoire, préservation de l’environnement). Le tourisme est une compétence transversale. Les stratégies touristiques sont devenues une composante essentielle des projets de territoires. La valorisation touristique d’un territoire contribue indéniablement à son développement et à son attractivité économique. 85% des Communautés de Communes disposent de la compétence tourisme dans leurs statuts, et près de deux tiers d’entre elles, (65%), ont fait le choix de l’inscrire au sein de leurs compétences obligatoires, en la rattachant dans la majorité des cas à leur compétence « développement économique ». Plus d’un tiers (36%) des Communautés de Communes disposent d’un service tourisme dédié à cette compétence, en plus de leur Office de Tourisme. La Communauté de Communes Forêts, Seine et Suzon, s’inscrit totalement dans ces tendances.

Toujours avoir à l’esprit que :

-         le tourisme est un vecteur d’image pour la collectivité. 

-         le tourisme est tributaire de l’existant, soit du patrimoine naturel ou architectural.

 la compétence tourisme de la collectivité telle qu’elle est inscrite dans les statuts, et ses missions rattachées aux actions de développement économique :

* Missions d’accueil, d’information, d’animation et de promotion du tourisme en relation avec les autres structures compétentes

* Coordination des actions de développement et de promotion touristique en vue d’en renforcer leur efficacité en partenariat avec toutes les filières existantes

Ces deux premiers blocs sont pleinement assurés par l’Office de Tourisme du territoire. Les points suivants relèvent du service tourisme de la collectivité :

 * Etudes et actions visant à développer les filières touristiques, l’hébergement touristique ou les sentiers reliant les communes de la Communauté

Etudes et actions visant à valoriser, faire connaître les attraits touristiques de la Communauté de communes (dont le patrimoine inscrit et classé)

Etudes et réalisation d’aménagements et d’équipements touristiques d’intérêt communautaire : aires de camping, fouilles archéologiques, patrimoine métallurgique.

 * Gestion de l’école musée à Champagny : un bail emphytéotique a été signé entre l’Ecole-Musée et la collectivité, qui a en charge les travaux de réhabilitation. La gestion quotidienne de cette structure est assurée par l’association des « Amis de l’Ecole-Musée de Champagny » qui travaille étroitement avec l’Office de Tourisme, qui assure donc ce bloc de la compétence tourisme.

 Le bloc rattaché à la compétence « divers » de la Communauté de Communes :

Organisation d’animations événementielles pour l’ensemble des habitants de la Communauté de Communes : travail réalisé par l’Office de Tourisme du territoire

 

Le service tourisme de la Communauté de Communes

 Le service tourisme travaille au développement touristique sur le territoire de la Communauté de Communes. Il s’agit dans un premier temps de réaliser :

* Un diagnostic de territoire

Un diagnostic de territoire reprend les logiques du tourisme, c’est-à-dire, l’offre, la demande et le marketing. Un diagnostic permet d’évaluer les potentialités du territoire, ses éventuelles spécificités mais aussi la demande de différentes catégories de touristes, les liens avec les professionnels. Il permet également de définir une stratégie de communication adaptée.

Un diagnostic permettra de rédiger un schéma de développement touristique territorial.

* Rédaction d’un schéma de développement touristique territorial: définition de la politique touristique

Ce type de schéma formalise la politique touristique transversale dans un document programmatique/pluriannuel. Chaque point inscrit dans ce schéma comporte une ou plusieurs fiches-actions indiquant l’objectif à atteindre, les moyens à mettre en œuvre. Ce document s’inscrit également en cohérence avec les actions des autres collectivités. (Conseil Général, Côte d’Or Tourisme, Conseil Régional, Bourgogne Tourisme)

* Veille territoriale, marketing touristique et numérique : le tourisme est un domaine en constante évolution. Afin d’accompagner au mieux les porteurs de projet

* Accompagnement porteurs de projets privés et publics : il s’agit principalement de l’accompagnement aux privés qui souhaitent ou développer leur activité ou mettre en place un hébergement touristique, assurer un accompagnement numérique (réseaux sociaux, web..). En grande partie les projets qui concernent le domaine public portent sur l’aménagement de parcelles communales, la mise en place de sentiers de randonnée, la valorisation du patrimoine.

* PDIPR/PDESI : il s’agit d’une part du Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnée et du Plan Départemental des Espaces Sites et Itinéraires. L’inscription des sentiers de randonnée pédestre, VTT ou équestre à ces plans départementaux permet à la collectivité d’une part, une sécurité juridique, une possibilité d’aide financière quant à l’aménagement et un accompagnement par Côte d’Or Tourisme en termes de communication et promotion de par la réalisation de topoguides et la mise en ligne sur le site dédié www.bouger-nature-en-bourgogne.com.

* Animation de la Commission Tourisme

 * Communication et promotion : missions partagées avec l’Office de Tourisme

 Pour plus d'informations:

L’Office de Tourisme Intercommunal (OTI)

La qualification « Intercommunale » tient au fait que l’Office de Tourisme est porté par l’E.P.C.I. (la Communauté de Communes). La loi du 13 août 2004 stipule qu’ « une commune ou un EPCI peut, par délibération du conseil municipal ou de l’organe délibérant, instituer un organisme chargé de la promotion du tourisme, dénommé office de tourisme ».

l’Office de Tourisme du territoire a été constitué sous forme associative, mode de gestion le plus répandu (65% des OTI), notamment en raison de la simplicité de mise en place, de la souplesse de fonctionnement, en comparaison avec une structure de droit public et de par la latitude qu’offre ce statut pour rassembler les professionnels du tourisme et collectivités.

Les missions de base d’un OT sont définies à l’article L.133-3 du code du tourisme : « L’office de tourisme assure l’accueil et l’information des touristes ainsi que la promotion touristique de la commune ou groupement de communes, en coordination avec le comité départemental et le comité régional du tourisme”. Elle indique également que les statuts de l’Office de Tourisme définissent également ses missions au même titre que la convention d’objectifs qui lie l’Office de Tourisme à la Collectivité.

La convention d’objectifs définit l’étendue de la délégation des missions à l’Office de Tourisme par la collectivité ainsi que les moyens mis à disposition pour exercer ces missions.

L’OTI du territoire assure les missions suivantes :

´ L’office de Tourisme met en œuvre la politique touristique communautaire en lien avec le service tourisme et la commission ad hoc

´ Accueil et information des touristes

´ Gestion de la boutique (librairie, produits du terroir, artisanat local…)

´ Billetterie

´ Communication

´ Promotion touristique

´ Animation du territoire (marchés nocturnes, Fantastic Picnic, visites commentées du parc éolien,…)

´  Coordination des interventions des divers partenaires du développement touristique local

´ Fédération des acteurs (Eductours, réunions d’avant et d’après saison)

´ Administratif (préparation Conseil d’Administration, Assemblée Générale,…)

 Angélique Dalançon, est l’agent d’accueil, communication et promotion de l’OTI

L’OTI est un OTI classé, en catégorie III depuis 2013. Le classement est à renouveler tous les 5 ans. Il existe 3 types de catégories d’Office de Tourisme : I, II, III.

Les ressources de l’Office de Tourisme du Pays de Saint Seine reposent sur les cotisations (adhésions des prestataires touristiques afin que l’office de tourisme assure à minima la promotion et la communication de son offre ainsi que l’animation du territoire), les ventes réalisées avec la boutique, et la vente de prestations touristiques (visites commentées).

 Pour plus d'informations:

Le premier travail à conduire entre la Communauté de Communes et l’Office de Tourisme porte sur la modification du nom de la structure : « Office de Tourisme Forêts, Seine et Suzon », ainsi que sur la révision de la convention d’objectifs liant l’OTI à la Communauté de Communes.





template joomla by JoomSpirit